Français

„13h15 le samedi“. La mémoire de mon père

Patricia Herrscher, 53 ans, une ancienne architecte d’intérieur parisienne, a tout plaqué il y a trois ans pour s’occuper, dans un petit village du Perche, de son père atteint de la maladie d’Alzheimer. Après avoir bataillé pour ramener son esprit dans le monde de la logique, elle a finalement pris le parti d’entrer dans le sien, celui de la fantaisie, de la poésie…

Patricia Herrscher, 53 ans, une ancienne architecte d’intérieur parisienne, a tout plaqué il y a trois ans pour s’occuper, dans un petit village du Perche, de son père atteint de la maladie d’Alzheimer. Après avoir bataillé pour ramener son esprit dans le monde de la logique, elle a finalement pris le parti d’entrer dans le sien, celui de la fantaisie, de la poésie…

Click to comment

Leave a Reply

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

To Top