Français

„13h15 le samedi“. Vercors : la forêt de la discorde

L’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) vient de racheter dans le Vercors un immense domaine, pour l’essentiel constitué de forêts, un espace peuplé de cerfs, de sangliers, de daims… Elle entend „y sauver la nature et les animaux“, dit-elle. Une méthode appelée „ré-ensauvagement“ qui ne va pas sans créer de vives tensions.

L’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) vient de racheter dans le Vercors un immense domaine, pour l’essentiel constitué de forêts, un espace peuplé de cerfs, de sangliers, de daims… Elle entend "y sauver la nature et les animaux", dit-elle. Une méthode appelée "ré-ensauvagement" qui ne va pas sans créer de vives tensions.

Click to comment

Leave a Reply

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

To Top