Français

Accusations d’islamophobie à Sciences Po Grenoble : une enseignante condamnée pour injures et diffamation

Sur son compte Twitter, l'enseignante avait qualifié de „racistes“ et „négationnistes“ les deux enseignants mis en cause dans l'affaire de Sciences Po Grenoble. L'un d'eux, avait alors porté plainte.

Sur son compte Twitter, l'enseignante avait qualifié de "racistes" et "négationnistes" les deux enseignants mis en cause dans l'affaire de Sciences Po Grenoble. L'un d'eux, avait alors porté plainte.

Click to comment

Leave a Reply

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

To Top