Français

Confinement : des villes fantômes où les sons renaissent

Les conséquences du confinement de la population sont le vide, le calme, le silence. Depuis mardi 17 mars, les rues des petites comme des grandes villes sont de plus en plus désertes.

Les conséquences du confinement de la population sont le vide, le calme, le silence. Depuis mardi 17 mars, les rues des petites comme des grandes villes sont de plus en plus désertes.

Click to comment

Leave a Reply

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

To Top