Français

Des lunettes connectées pour améliorer la vie des enfants dyslexiques

L'université de Rennes est à l'origine de cette découverte scientifique. Elle travaille en partenariat avec Abeye, une start-up française installée à Beaune, en Côte-d'Or. Lila a été l'un des premiers enfants à tester cette innovation scientifique. C'est un immense espoir pour toutes les familles dont les enfants dyslexiques sont en échec scolaire.

L'université de Rennes est à l'origine de cette découverte scientifique. Elle travaille en partenariat avec Abeye, une start-up française installée à Beaune, en Côte-d'Or. Lila a été l'un des premiers enfants à tester cette innovation scientifique. C'est un immense espoir pour toutes les familles dont les enfants dyslexiques sont en échec scolaire.

Click to comment

Leave a Reply

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

To Top