Français

„Gilets jaunes“ : pourquoi l’état d’urgence ne changerait probablement pas grand-chose

La mise en place de ce régime d'exception a été évoquée par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, à l'issue de la troisième journée de mobilisation nationale des „gilets jaunes“, samedi.

La mise en place de ce régime d'exception a été évoquée par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, à l'issue de la troisième journée de mobilisation nationale des "gilets jaunes", samedi.

Click to comment

Leave a Reply

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

To Top