Français

La jihadiste Emilie König fait partie des femmes rapatriées des camps syriens

Originaire de Lorient (Morbihan), elle était partie rejoindre le groupe Etat islamique en 2012. Elle avait été placée par l'ONU sur sa liste noire des combattants les plus dangereux.

Click to comment

Leave a Reply

Vaše emailová adresa nebude zveřejněna. Vyžadované informace jsou označeny *

To Top